HENRI: une plateforme en ligne de la Cinémathèque française

Alors que la crise sanitaire liée au Covid 19 sévit dans le monde et que le confinement a été imposé en France mi-mars 2020, entraînant la fermeture des salles de cinéma entre autres lieux publics, la plateforme HENRI a été lancée le 9 avril 2020 par la Cinémathèque française.

Annonce de l’ouverture d’HENRI sur la page Facebook de la CF

Il s’agit de mettre « gratuitement à disposition des internautes ses propres ‘trésors cachés’. Des films de tous formats, de toutes époques et de toutes nationalités, ayant été restaurés sous [la] supervision [de la Cinémathèque française] lors de ces vingt dernières années. » La plateforme permet donc de valoriser à la fois le travail de collecte et celui de restauration menés par la Cinémathèque française.

Continuer la lecture

Séquence 6 : Le congrès de la FIAF, vitrine et moment d’évaluation des cinémathèques et archives du film

Le congrès vient rythmer, en général chaque année[1], la vie de la communauté FIAF. Des activités scientifiques, professionnelles et culturelles sont proposées aux congressistes : un Symposium[2], des projections, des visites d’organismes archivistiques et cinématographiques locaux, ainsi que des excursions plus touristiques. C’est aussi le moment où se tient l’assemblée générale de la fédération. Les membres construisent leur position dans la communauté internationale alors réunie.  Soulignons, qu’à une époque où l’entremise d’internet n’existe pas, le congrès favorise les interactions directes grâce aux moments de travail et de sociabilité qu’il offre. Si des rapports personnels, qui favoriseront ensuite les échanges et les invitations entre certains membres, se tissent, des projets collectifs plus larges sont lancés. Ils donnent lieu à la constitution de groupes de travail inter-archives. C’est au sein de ces commissions, nous semble-t-il, que les pratiques et normes professionnelles se discutent et se définissent au niveau international, articulant les expertises des différents contributeurs[3].

Comme pour les membres participant, le congrès constitue un lieu de représentation pour l’archive accueillant ce rassemblement rituel. Cela peut être l’occasion de montrer concrètement ses collections et ses installations. C’est globalement un moment où la communauté se donne à voir. Nous évoquerons ces aspects à travers deux documents d’actualités filmées, relatifs aux congrès de 1954 et 1962.

Continuer la lecture

« Food » au MUCEM. Des films pour nourrir le débat patrimonial.

Cas d’étude:

Food, MUCEM, Marseille, 29 octobre 2014-23 février 2015

« Food », l’intitulé anglais évoque la mondialisation des enjeux et pratiques liés au fait de se nourrir. « Produire, manger, consommer » explicite le sous-titre… Trois verbes qui synthétisent les six dimensions de « l’espace social alimentaire » tel que défini par le sociologue Jean-Pierre Poulain1

Photogramme de L'aile ou la cuisse Copyright Tamasa distribution

Photogramme de L’aile ou la cuisse Copyright Tamasa distribution

Avec l’exposition et les autres programmations  – notamment cinématographique – qui s’y agrègent, l’alimentation s’illustre au MUCEM comme un carrefour de patrimoines immatériels. Savoir-faire, pratiques sociales, rituels, etc. pointent et se dévoilent au fil des oeuvres, entre la galerie et l’écran.

Continuer la lecture

  1. Il distingue l' »espace du mangeable », le « système alimentaire », l' »espace culinaire », l' »espace des habitudes de consommation », la « temporalité alimentaire » et l’ « espace de différenciation sociale », qui sont autant de modalités d’inscription de l’alimentation dans le quotidien à l’échelle mondiale. Voir le chapitre correspondant dans Jean-Pierre Poulain, Sociologies de l’alimentation, Paris, PUF, 2002, p.221-244 []