La plateforme ImagesDéfense

Le 18 septembre 2021, le Ministère des Armées a annoncé, à l’occasion des Journées du patrimoine, la mise à disposition du public de sa « plateforme numérique audiovisuelle »[1] : le site Imagesdefense.gouv.fr. Ce site permet la communication de collections préservées par l’ECPADÉtablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense.

Teaser le plus long proposé pour promouvoir la plateforme Imagesdéfense

Deux teasers, de 46 secondes et 2 minutes 43, ont été mis en ligne sur la chaîne YouTube de l’ECPAD, autre interface en ligne permettant au grand public d’accéder aux images animées de l’ECPAD et à ses produits audiovisuels[2]. L’objectif de cette nouvelle plateforme est d’inviter à « partir à la rencontre d’un patrimoine inédit à travers plus d’un siècle d’histoire des armées françaises » et, à coup sûr, de « découvrir des trésors exceptionnels »[3] .

Au jour de son ouverture Imagesdefense.gouv.fr proposait à la consultation 180 000 photos, datant de 1842 à la période contemporaine, ainsi que 500 heures d’images animées. Ces archives documentent non seulement la vie politique et militaire, mais aussi les sports, les loisirs, le tourisme, la vie culturelle ou scientifique, l’enseignement… Les documents présentés sont issus soit de la production de l’ECPAD et des Armées, soit de fonds privés entrés par dons, legs, ou achats. Il s’agit là de « montrer l’étendue des fonds d’archives audiovisuelles de l’ECPAD »[4] .

La plateforme s’enrichira notamment grâce à différents axes éditoriaux : dossiers thématiques, coups de cœur, nouveautés et actualités. Lors de notre consultation du site (le 15 février 2022), il semble que 10 000 photographies supplémentaires aient déjà été intégrées depuis l’ouverture.

Comment cette plateforme se présente-t-elle?

  • Présentation de l’interface

La plateforme invite immédiatement à la navigation libre, avec un moteur de recherche situé en haut de page et mis en valeur par un arrière-plan photographique.

Capture d’écran du site <https://imagesdefense.gouv.fr/>, 15 février 2022

Discrètes, en haut à sa gauche, les catégories « Collections », « Ressources », « Boutique » peuvent être activées par un clic ouvrant, pour les deux premières, sur un court menu en trois entrées.

Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022

L’entrée dans les collections est possible par la « Chronologie », par la « Provenance » (c’est-à-dire le service producteur du fonds), par « Thème ».

Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022
Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022

Les « Ressources » renvoient d’abord à des ensembles documentaires éditorialisés pour ce qui est des « Focus »; ensuite, à une liste des « Auteurs » des prises de vue (liste de noms cliquable). Enfin, la troisième option de cette catégorie, intitulée « Outils et méthodes », présente les collections par période et type de fonds, les instruments de recherche et l’entrepôt de données d’Image de la défense.

Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022
Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022

Sous l’encart central du moteur de recherche, quatre onglets colorés ventilent thématiquement les contenus de la plateforme. L’activation de chaque onglet fait apparaître une mosaïque d’images différente, images sur lesquelles il conviendra de cliquer pour découvrir les différentes approches proposées pour pénétrer plus avant dans les collections.

**L’onglet « Nouveautés » signale tous les éléments qui viennent d’être mis en ligne : que ce soient les autochromes des collections ajoutés à la consultation ou les parutions commerciale (livre et DVD sur l’opération Daguet).

**L’onglet « Mémoire » dirige vers des recherches thématiques dans le catalogue. Par exemple, des recherches d’ampleur sur les « Sports d’hiver » ou les « Jeux olympiques », font  remonter tous les éléments numérisés des collections à ce sujet. Cependant, certaines entrées ne renvoient qu’à un seul document. C’est le cas du 2 février 1945/ Libération de Colmar qui mène à la notice d’un seul et unique film.

Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022

**L’onglet « Focus » reprend les présentations éditorialisées des collections dont nous avons précédemment parlé. Une fois le « Focus » ouvert, il propose d’abord un feuilletage de documentation photographique sur le thème traité (par exemple : « ‘Ce soir au Stalag’ : le théâtre dans les camps de prisonniers » ; « Les chiens sanitaires, sauveteurs de la grande guerre »). On peut lire ensuite un texte historique, illustré de certaines des photos qui pouvaient préalablement être passées en revue par l’internaute. En fin de texte, des éléments « Pour aller plus loin… » sont proposés : lien vers des ouvrages ou DVD de la boutique, lien des recherches complémentaires dans le catalogue.

** L’Onglet « Parutions » présente les livres et DVD de l’ECPAD.

Notons que les onglets peuvent être associés (par exemple : « Mémoire »/ « Focus » pour un même contenu).

  • Pour une approche visuelle et éditorialisée dans les collections

Dans chaque mosaïque, les images sont taguées. Lorsque le pointeur passe sur ces images, des phrases d’accroche apparaissent. Sur l’image taguée « Afghanistan » apparaîtra ainsi le texte « Plongée dans un pays ravagé par la guerre » ; sur celle taguée « Sports d’hiver », « Le ski dans les collections de l’ECPAD ».

C’est aussi aux Focus que semble renvoyer la quatrième zone de cette page d’accueil avec, là encore, une invitation visuelle manifestée par des photos plus grandes, du consultant à aller explorer les collections.

Capture d’écran du site https://imagesdefense.gouv.fr/, 15 février 2022

Il convient d’évoquer une troisième zone de cette page d’accueil, qui se présente sous la forme d’un encart synthétique rappelant les missions de l’ECPAD, l’ampleur de ses collections et propose aussi trois pictogrammes cliquables pour entrer dans le site via les typologies documentaires « Films & Clips » et « Reportages photos », ou encore par la « Boutique ».

Cette plateforme nous situe bien au-delà d’un accès au catalogue en ligne, puisqu’il s’agit à la fois d’accéder à distance à la documentation préservée à l’ECPAD et de favoriser sa compréhension par des publics divers. A cet égard, on constate la centralité de la catégorie « Focus », présente dans chacune des quatre zones que nous avons identifiées sur la page d’accueil et qu’ainsi, de multiples voies y conduisent. De même, les nombreux accès à la boutique, outre leur caractère commercial, invitent aussi à approfondir l’appréhension des collections grâce aux produits éditoriaux que propose régulièrement l’ECPAD autour de celles-ci. Avec cette plateforme, plus qu’une simple vitrine sur les fonds, c’est la compétence documentaire de l’institution qui se donne à voir en jouant la carte d’une vulgarisation exigeante.


[1] https://www.ecpad.fr/actualites/nouveau-imagesdefense-les-archives-audiovisuelles-du-ministere-des-armees-en-ligne/

[2] Cette chaîne est active depuis le 11 mai 2017.

[3] https://www.ecpad.fr/actualites/nouveau-imagesdefense-les-archives-audiovisuelles-du-ministere-des-armees-en-ligne/

[4] https://www.ecpad.fr/actualites/nouveau-imagesdefense-les-archives-audiovisuelles-du-ministere-des-armees-en-ligne/


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.