Dinosaur Hunter (Antonio Maria Da Silva , 2020)

Le Mashup film festival 2020 projettera Dinosaur Hunter conçu et réalisé par le Mashuper Antonio Maria Da Silva (Terminator Vs Robocop, Hell’s Club).

Ce long-métrage de deux heures (format inédit pour un mashup) est entièrement pensé comme une œuvre de fiction originale. Il rend hommage au cinéma d’action des années 1980/1990, à ses grandes figures et interroge leur impact sur l’industrie. Ce film mène aussi une réflexion autour de l’imaginaire culturel que les Mashups suscitent, et sur la possible survivance de ces images. Les créations d’Antonio Maria Da Silva sont habitées par la question de la persistance retienne ; de la présence de l’image passée au présent. Son œuvre ne se limite pas à un catalogage esthétique d’un cinéma dit populaire et iconique américain, elle cherche davantage à en offrir une nouvelle (ré)écriture. Les récits générés s’inspirent des codes narratifs du cinéma emprunté, pour en proposer une statufication- c’est-à-dire la création d’une sorte de monument audiovisuel à la gloire d’un cinéma parfois boudé par les théoriciens.

La soirée se déroulera le samedi 5 septembre au Grand Action, à partir de 20h, et proposera la projection de plusieurs courts-métrages, avant de terminer par Dinosaur Hunter. Pour réserver des places, un lien est disponible ci-dessous. La soirée se déroulera notamment en compagnie de son réalisateur, ainsi que d’Alain Zind, doctorant en cinéma à Paris 8, associé à l’IHTP, qui a co-signé les dialogues du film. Leur travail commun autour de la parole a été pensé comme prolongement du double projet narratif et mémoriel qui traverse le long-métrage : les répliques creusent la réflexion autour du rayonnement de ces corps du cinéma d’action, qui ont été, en leur temps, la vitrine d’une Amérique triomphante. C’est cette thématique du reflet qui habite l’ensemble du projet Dinosaur Hunter, et qui rejoint finalement une profonde question que le mashup ne cesse de remettre en jeu : régénérer des images passées figées dans un éternel présent par une nouvelle mise en écriture, pour que l’image ne s’éteigne pas, et ne cesse jamais son activité.

Pour réserver, voir le film et assister au débat: c’est ici!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.