Lumière ! Le cinéma inventé

Fiche de synthèse sur

l’exposition temporaire « Lumière ! Le cinéma inventé »

L’exposition « Lumière ! » au Grand Palais à Paris vise à rendre compte de toutes les facettes du Cinématographe créé par Louis et Auguste Lumière : industrielle, familiale, esthétique, culturelle, patrimoniale. Elle rend compte également d’autres de leurs inventions relatives à l’image (comme les autochromes, la photographie étant un autre domaine de prédilection de deux frères), ainsi que des évolutions techniques du cinéma depuis 120 ans, jusqu’au numérique d’aujourd’hui. Une large place est aussi accordée à la découverte du monde rendue possible par le cinématographe, images rapportées par les « opérateurs Lumière », les quelque 1400 films tournés entre 1895 et 1905 étant présentés dans l’exposition.

Affiche Exposition "Lumière" Grand Palais

Affiche Exposition « Lumière ! »
Grand Palais, Paris, 2015

INFORMATIONS DE BASE

Titre : Lumière ! Le cinéma inventé

Sujet : A l’occasion des 120 ans du cinéma, retour sur ses inventeurs lyonnais Louis et Auguste Lumière et sur l’héritage qu’ils ont légué.

Dates : 27 mars – 14 juin 2015

Lieu : Grand Palais, Salon d’Honneur, 75008 Paris

Commissariat : Exposition conçue et produite par l’Institut Lumière, Lyon.
Commissaires : Thierry Frémaux et Jacques Gerber
Scénographie : Agence NC – Nathalie Crinière
Conception audiovisuelle : Harouth Bezdjian

Types de publics visés : tous publics; traduction des cartels en anglais.

Documents d’accompagnement :
Dépliant présentant les thématiques de l’exposition, avec un plan de circulation.
Ouvrage collectif Lumière !, éditions Actes Sud et Institut Lumière.
Édition des films Lumière en Blu-Ray.

Environnement numérique : Deux applications :
L’application de visite ;
-L’application « Lumière 1895 », gratuite, pour tourner des films « à la manière du Cinématographe Lumière » (cf. dépliant).

Manifestation corrélée : –

NOTES DE VISITE

Date de visite : 6 juin 2015

  • Composants de l’exposition

Vraies choses : maquettes ; appareils d’enregistrement et de projection; documents; boîtes de films ; plaques de verre ; appareils de visionnage ; tableaux ; sculptures ; affiches ; photographies.

Substituts : films, découvertes photographiques, reconstitution du Salon indien du Grand Café à Paris.

Outils de présentation : vitrines, murs d’images, encadrements, tables d’écrans tactiles, parois de verre transparentes servant d’écran.

Outils de signalisation : Pas de signalisation. Les premiers espaces, dans le noir, sont délimités par des cloisons, avant d’arriver au volumineux espace général, ainsi organisé : de chaque côté, les thématiques (de « Préludes » à « Aujourd’hui, l’Institut Lumière », en passant par « Une histoire de famille », « L’invention en continu », etc.); en son centre, la reconstitution du Salon indien du Grand Café à Paris, qui projette les films de la première séance publique du cinématographe le 28 décembre 1895. De nombreux écrans sont disposés tout au long de ce parcours chronologique et thématique, que l’on suit, logiquement, en faisant une sorte de grande boucle, comme le suggère le « plan de circulation » du dépliant.

Extrait du dépliant "Lumière ! Le cinéma inventé"

Extrait du dépliant « Lumière ! Le cinéma inventé »

Environnement plastique : Dominante bleu, reflets violets.

Exposition Lumière ! © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

  • Présence des images animées

– Nombreux écrans, assemblés pour réaliser des murs d’images, du sol au plafond, où sont diffusés en permanence des films de toutes les époques, dont les 1400 films Lumière.

– Parois de verre servant d’écran.

– Écrans tactiles.

– Salle au fond de l’espace de visite « Lumières sur Lumière » : diffusion des film d’Eric Rohmer, Louis Lumière, 1966, et de Michel Viotte, Le temps des Lumière, 2000.
En vis-à-vis, une autre salle, présentant De l’argentique au numérique, de Keanu Reeves.

  • `Notes photographiques sur la scénographie

« Une aventure industrielle » : dans la maquette des usines d’origine est inséré un écran projetant La sortie des usines Lumière, comme pour associer patrimoine et technique actuelle, et pérenniser le tournage du premier film.

Maquette usines Lumière avec écran incrusté. Exposition Lumière ! © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Maquette des usines Lumière avec écran incrusté.
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Les débuts du cinématographe ; affiche, appareil, démonstration du fonctionnement du cinématographe; cf. Vers le spectacle cinématographique

Exposition Lumière ! Affiche et appareil - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Affiche et appareil projection – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

Exposition Lumière ! réplique du cinématographe Lumiere - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! « Réplique du cinématographe Lumière » –
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des murs d’images : « Offrir le monde au monde » : le mur porte ce titre, que l’on distingue sur la partie gauche vers le haut. Les images se succèdent en permanence sur tous les écrans.

Exposition Lumière ! "Offrir le monde au monde" (extrait du titre). © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! « Offrir le monde au monde » – Titre – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! – « Offrir le monde au monde » – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

 

 

 

 

 

Exposition Lumière !  monde au monde" - détail - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! « Offrir le monde au monde » – détail – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

 

 

 

 

 

 

Le salon indien du Grand Café à Paris, projetant les films de la séance du 28 décembre 1895.

Exposition Lumière ! Salon indien Grand Café Paris - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Reconstitution du salon indien du Grand Café à Paris
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

Exposition Lumière ! Salon indien Sortie des usines Lumière --  © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière. Salon indien, « Sortie des usines Lumière « 
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Une fois passé le Salon indien, l’espace offre un ensemble d’écrans, dont des projections sur parois transparentes et un mur d’images en fond de salle, du sol au plafond.

Exposition Lumière ! Ensemble d'écrans - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Ensemble d’écrans – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Mur d'images - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière !
Mur d’images :
« 1422 films Lumière 1895-1905 »
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Mur d'images - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière !
Mur d’images –
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autochromes Lumière

Exposition Lumière ! Visionneuses autochromes Lumière - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Visionneuses autochromes Lumière – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

« L’invention en continu »

Exposition Lumière ! L'invention en continu - © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! « L’invention en continu » – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

 

L’exposition permet ainsi de s’immerger dans le cinéma, le lieu et les volumes, avec les éclairages,  se prêtant à une plongée dans les images, fixes et animées.

La sortie des usines Lumière, depuis sa projection en 1895 au Grand Café à Paris et les nouveaux tournages entrepris un siècle plus tard, ouvre et ferme la manifestation, le film paraissant une sorte de fil rouge tout au long de l’exposition.

Exposition Lumière ! Entrée de l'exposition. © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Entrée de l’exposition.
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Écran et « Rue du premier film » – © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière ! Sortie du hangar 2013-2014 © Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

Exposition Lumière !
En fin d’exposition : « Sortie du Hangar Lumière », filmée en 2013-2014 – Extraits
© Nicolas Schmidt – IHTP/CNRS

« La sortie du hangar Lumière », filmée par des cinéastes contemporains en 2013 et 2014, Quentin Tarantino, Michael Cimino, Jerry Schatzberg, Pedro Almodovar, Paolo Sorrentino, Xavier Dolan.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *