Time Capsules / Andy Warhol

Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire Time Capsules / Andy Warhol

Le matériau archivistique est au coeur de l’exposition Time Capsules. Tendant à dévoiler l’intimité d’Andy Warhol, l’exposition déballe les souvenirs systématiquement rassemblés par l’artiste pendant une douzaine d’années au son des Songs for Drella, composées en hommage par Lou Reed et John Cale. La vidéo du concert, entière ou par extraits, revient en différents points du circuit. Dans la présentation de l’exposition qu’il réalise pour la ville de Marseille, le directeur du Musée d’art contemporain signale que l’originalité de l’exposition réside dans l’articulation du circuit autour de ce concert d’hommage à Warhol1.

Visuel de l'exposition Time Capsules à Marseille D.R

Visuel de l’exposition Time Capsules à Marseille D.R

INFORMATIONS DE BASE

Titre : Time Capsules Warhol

Sujet: Entre 1974 et 1987, le plasticien Andy Warhol consigna sa vie dans des boites de déménagement. Le Musée d’art contemporain de Marseille en expose huit, parmi les 612 aujourd’hui conservées au Warhol Museum de Pittsburg. Le circuit se déroule au rythme du concert d’hommage à Warhol, réalisé en 1989, par Lou Reed et John Cale. La pratique du portrait, le cinéma, la société de consommation sont des axes forts d’organisation du propos.

Dates :6/12/2014 – 12/04/2015

Lieu : Musée d’art contemporain (MAC), Marseille

Commissariat : ?

Types de publics visés : tous

Documents d’accompagnement :

Environnement numérique : site internet de la Ville de Marseille (ici)

Manifestation corrélée: visite guidée individuelle; visite guidée en famille; conférence; programmation cinéma (flyer ici)

NOTES DE VISITE

Date de visite : 7 avril 2015

  • Composants de l’exposition

Vraies choses : souvenirs ; oeuvres d’art

Substituts : films ; captations vidéo

Outils de présentation : vitrines (pour les souvenirs); cimaises (oeuvres d’art); écrans de différentes tailles (captations vidéo, films)

Outils de signalisation : texte introductif à l’exposition; textes introductifs à chaque salle; traduction française des chansons diffusées dans le circuit; notices documentaires sur les films projetés

Environnement plastique : cimaises blanches pour la partie du circuit avec vitrines et accrochages; salles obscures aux murs noirs pour les projections de films et de la captation vidéo

  • Présences des images animées

Ecrans de petite taille avec deux casques chacun: diffusion dans chaque salle de certaines chansons du concert Songs for Drella. Les paroles sont sous-titrées en français dans la vidéo, mais également affichées en traduction à gauche de l’écran. Notons que les deux versions ne coïncident pas exactement. Visionnement debout.

Voir Focus sur Time Capsules / Diffusion des extraits de captation vidéo de Songs for Drella

Salle de projection pour quatre films de cinéma d’Andy Warhol. Quatre écrans répartis sur trois des murs de la salle. Visionnement debout ou assis par terre. Diffusion intégrale (Eat, 1963, 39 minutes; Kiss, 1963, 39 minutes; Couch, 1964, 58 minutes) ou partielle (Empire, 1964, extrait de 50 minutes). Films non sonorisés. Cartels numériques.

Salle de projection pour la captation vidéo du concert d’hommage des 7 et 8 janvier 1989. Visionnement debout ou assis par terre. Sous-titrage et traduction des paroles de l’anglais vers le français. Traduction des textes de 16 chansons de l’album affichée devant la salle.

  • Notes photographiques sur la scénographie
© France 3 Image reprise sur : http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/avec-time-capsules-le-mac-de-marseille-fait-les-cartons-dandy-warhol-207459

© France 3
Image reprise sur : http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/avec-time-capsules-le-mac-de-marseille-fait-les-cartons-dandy-warhol-207459

Dans la première salle, sont montrées sous vitrine les huit boites vides dont le contenu est étalé dans l’exposition. Dans chaque salle, un écran de taille moyenne fixé au mur propose d’écouter au casque 1 titre du concert Songs for Drella2.  Au fond, sur la droite derrière les deux visiteurs, on aperçoit une oeuvre accrochée selon des modalités habituelles de présentation dans les musées d’art.

Ci-dessous, exemple d’agencement d’une vitrine tabulaire pour la Time Capsule 526, présentée dans la troisième salle de l’exposition. Les souvenirs peuvent être placés sur deux niveaux en hauteur. Pas de cartel de proximité sur la vitrine elle-même. Quelques rares éléments sont distingués par un numéro renvoyant au texte introductif de la salle.

Image tirée du site : http://lesmarseillaises.fr/andy-warhol-a-marseille/

Image tirée du site : http://lesmarseillaises.fr/andy-warhol-a-marseille/

 

 

 

 

Image tirée du site: http://lesmarseillaises.fr/andy-warhol-a-marseille/

Image tirée du site: http://lesmarseillaises.fr/andy-warhol-a-marseille/

 

 

  1. Film consultable ici. La citation intervient à 1 minute 32 []
  2. Hello, it’s me []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *