Le statut des images d’archives dans une application multimédia mobile : l’exemple de Jaurès pas à pas

Image

ill.1.1

En 2014, à l’occasion du centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès, la société de production Cinétévé, en coproduction avec France Télévision et la société Camineo, conceptrice de guides multimédias mobiles géolocalisés, ont mené un projet transmédia.

Un film de fiction documentaire sur la vie de Jaurès a été produit et diffusé sur France 3 [1] ; Cinétévé et Camineo ont par ailleurs réalisé une application mobile, intitulée Jaurès pas à pas [2].

Lire la suite

L’APPIA, un espace d’échanges

De nos jours, les rapports étroits entre patrimoine et images animées s’illustrent à travers l’omniprésence du film dans les musées, les nombreuses reconstitutions virtuelles de sites archéologiques, ou encore, les médiations multimédia mobiles. Ce champ d’étude reste trop largement inexploré. Ainsi se justifie la création d’un Atelier de Prospection sur le Patrimoine et les Images Animées qui permette, en privilégiant des projets souples et collaboratifs, d’investiguer progressivement ce vaste territoire.

Le premier objectif de l’APPIA consiste à doter les communautés scientifiques et professionnelles d’un nouvel espace de rencontre et d’un outil de partage autour de la question du patrimoine et des images animées, afin de susciter des enquêtes, élaborer des méthodes de recherche et constituer un répertoire d’expériences et de dispositifs.

Lire la suite

Les films du Soleil au MUCEM: accompagnement muséal du fonds d’une entreprise cinématographique locale

 Cas d’étude: 

« Marseille au prisme des Films du Soleil », MUCEM, Marseille, 20-21/09/2014

La programmation du MUCEM comprend des « Temps forts ». Le premier de cette saison 2014-2015 s’intitule : Marseille résonance. Inauguré le 12 septembre le « Temps fort » s’achève le 21, au cours du week-end des Journées du Patrimoine avec deux séances de projection autour des Films du Soleil, maison de production phocéenne qui célèbre son soixantième anniversaire. Cette séance m’a particulièrement permis d’observer les multiples cadrages du film mis au musée.

Lire la suite