Cannes 1939-Orléans 2019: retour sur un festival

Conçu comme un « grand événement culturel, festif et populaire », le festival Cannes 1939-Orléans 2019 constitue une manifestation cinématographique patrimoniale d’un genre assez nouveau – sinon unique. Il s’est agi en effet de faire voir la sélection initialement prévue en 1939, mais que personne de vit, du fait de l’entrée en guerre, tout en l’intégrant dans une série d’évocations historiques et mémorielles.

Continuer la lecture

Présentation d’une Table Mashup à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

Table Mashup – capture http://www.mashuptable.fr/

Dispositif de manipulation de la matière filmique, la table permet recréer des films en associant des extraits, selon le principe du mashup. Il s’agit d’une table avec écran. le choix des films s’effectue en posant des cartes sur une surface et en les plaçant les unes après les autres, au gré de ses envies, les faisant bouger, et en choisissant des sons à partir de cartes, son évoluant selon sa place sur l’écran, etc.

A l’heure d’une dématérialisation qui se généralise, associer des supports de différentes natures, outil numérique, cartes en papier peut se concevoir – non comme un retour aux sources et encore moins comme une régression – comme une innovation. Il s’agit en effet de tirer parti des ressources existantes et de leurs potentialités, qui se renforcent les unes les autres. Les techniques les plus avancées et toujours en progression proviennent d’autres techniques plus anciennes, chacune apportant sa contribution, résultats d’évolutions de long terme.

Table Mashup, Romuald Beugnon, 2019. D. R.

Lors de l’exposition Comiques transatlantiques, Romuald Beugnon a présenté une table mashup. Il a alors parlé de « rematérialisation », jouant des cartes et des écrans, opération manuelle, ludique et créatrice, utilisant des cartes pour choisir sons et musiques, en pouvant procéder à montage, bruitage, mixage, ouvrant sur une infinité de possibilités. Cette table se veut un outil de recréation, d’appropriation, de collaboration, avec des objets qu’on peut toucher, partager, etc., manière de ne pas rester uniquement dans le virtuel.

La table, qui existe en support démontable pour démonstration, propose, dit le réalisateur, une « quatrième génération d’interface, en passant de clavier à souris, puis de tactile à tangible » ; elle permet de « Faire du soi avec de l’autre ».

« Histoire de l’appropriation et du détournement audiovisuels » : en ligne et sous forme de frise chronologique, une histoire synthétique et illustrée du mashup

Capture d'écran "Histoire de l'appropriation et du détournement audiovisuels", UPoPi.

Une frise chronologique conçue par Claire Chatelet, maître de conférence en audiovisuel et nouveaux médias à l’université de Montpellier 3 et publiée sur l’UPoPi, l’université populaire des images, propose de retracer de façon synthétique et illustrée l’histoire de la pratique du mashup au cinéma et en audiovisuel.

Continuer la lecture

Kinoscope, un voyage en cinéma et en réalité virtuelle / Un film 360°, création originale pour et dans le cadre d’une exposition de cinéma

Dans le cadre de l’exposition temporaire « De Méliès à la 3D : La machine cinéma » qui s’est tenue du 5 octobre 2016 au 29 janvier 2017 à la Cinémathèque française à Paris, un film en 360° était proposé aux visiteurs via des postes équipés de casques de réalité virtuelle et de fauteuils pivotants. Continuer la lecture

Time Capsules / Diffusion des extraits de captation vidéo de Songs for Drella

Focus

L’exposition Time Capsules présentée au Musée d’art contemporain – MAC de Marseille ( Fiche de synthèse- APPIA ici) prend pour fil rouge l’album hommage conçu par Lou Reed et John Cale, deux ans après la mort d’Andy Warhol. Des extraits d’une captation vidéo du concert, commandé par la Brooklyn Music Academy, et donné les 7 et 8 janvier 1989 jalonnent le circuit d’exposition.

Les photographies étant interdites dans l’exposition, le gros plan sur les modalités de mise à disposition des extraits vidéo s’appuie sur des captations d’un reportage télévisuel. Cela permet également de pointer l’une des sources iconographiques possibles pour l’étude des expositions.

Continuer la lecture