Kinoscope, un voyage en cinéma et en réalité virtuelle / Un film 360°, création originale pour et dans le cadre d’une exposition de cinéma

Dans le cadre de l’exposition temporaire « De Méliès à la 3D : La machine cinéma » qui s’est tenue du 5 octobre 2016 au 29 janvier 2017 à la Cinémathèque française à Paris, un film en 360° était proposé aux visiteurs via des postes équipés de casques de réalité virtuelle et de fauteuils pivotants. Lire la suite

Recension d’un numéro de revue : ExPosition #2, « Exposer les images en mouvement »

Revue ExPosition visuel

Le deuxième numéro de la revue ExPosition, dont la mission porte sur l’ « analyse des enjeux propres à l’exposition des œuvres et objets d’art », est consacré à l’ « exposition des images en mouvement ». Il résulte de communications présentées lors d’une journée d’étude organisée par Caroline Tron-Carroz et Hélène Trespeuch, historiennes de l’art, et le Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales de l’université Paul-Valéry – Montpellier 3, dont le thème était « Images en mouvement : enjeux d’exposition et de perception ».

Ce numéro de la revue s’articule autour d’exemples d’expositions – de 2002 à 2014 – à partir desquels les auteurs questionnent la mise en exposition des images en mouvement, dans le respect de l’intention qui a présidé à leur production et aux conditions de leur monstration.

Caroline Tron-Carroz introduit ce deuxième numéro en rappelant la diversité des approches possibles lorsqu’il s’agit d’examiner la conception et la scénographie d’une exposition de ce type d’images. Lire la suite

Le Brady, 60 ans de projections

Fiche de synthèse sur

l’exposition temporaire Le Brady, 60 ans de projections

Le Brady, dans le 10ème arrondissement de Paris, donne l’exemple d’une salle qui a résisté aux transformations de l’exploitation à l’heure où la plupart des cinéma de quartier ont désormais disparu, qui a su continuer à proposer des programmations très variées et à se reconvertir techniquement, comme le montrent les affiches, programmes et photographies de l’exposition. Cette dernière attache également de l’importance aux métiers et savoir-faire via des documents relatifs aux projections par exemple, qui donnent également l’occasion de mettre en valeur la culture populaire à la fois par la salle et par le quartier.
Le caractère patrimonial de la salle est mis en avant tout en donnant lieu à un certain fétichisme, qui va de pair avec les programmes de films de genre, horreur, épouvante, érotisme, qui ont fait la réputation de ce cinéma pendant une trentaine d’années. Mais Le Brady montre aussi des cinématographies peu connues (comme les films indiens). Il a été notamment la propriété de Jean-Pierre Mocky à partir de 1994 pour une quinzaine d’années et a été classé « Art et essai » en 2014, l’histoire de la salle illustrant une certaine idée du cinéma.

Exposition « Le Brady 60 ans de projections »

Affiche de l’exposition « Le Brady 60 ans de projections »
© Ruppert & Mulot

Lire la suite

Gaumont – Le train du cinéma

Fiche de synthèse sur

l’exposition temporaire Gaumont – Le train du cinéma

Après l’exposition Gaumont 120 ans de cinéma (au 104 à Paris, 15 avril – 15 août 2015), un partenariat Gaumont, la SNCF et le Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) continue de célébrer le cinéma. Un train du RER francilien est entièrement décoré, par des affiches, photos, inscriptions de répliques, etc., l’ensemble constituant une « exposition itinérante« .

Toutes ces images, composant une forme de vitrine, sont une manière de revenir sur l’histoire du cinéma et sur l’histoire de Gaumont (images des frères Lumière et de Léon Gaumont; présentation des films de Charlot; photo de L’arrivée du train en gare de La Ciotat; photos du Gaumont-Palace; cinéma des années 1930-1970 jusqu’à aujourd’hui, etc.). Elles font appel à la mémoire collective (exemples des répliques des Tontons flingueurs, de Georges Lautner; des images du Grand Bleu, de Luc Besson; des « trognes » des Visiteurs, de Christian Clavier; des visages de vedettes,  Bernadette Lafond, Jean-Claude Brialy, Yves Montand, Fernandel, etc.).

Une invite pour se distraire en regardant photos, affiches et textes comme à déambuler dans les wagons; en levant ou baissant les yeux, il y a toujours quelque chose à voir.

Gaumont, SNCF et le STIF célèbrent ensemble les 120 ans du cinéma

Gaumont, SNCF et le STIF célèbrent ensemble les 120 ans du cinéma – Photo du Dossier de presse

Lire la suite

L’Exposition Rina Sherman, ou l’entrée en patrimoine d’une documentation anthropologique

Compte Rendu 

Séance #5

La cinquième séance de l’APPIA s’est déroulée à Paris autour de l’exposition Les Années Ovahimba. Rina Sherman à la Bibliothèque nationale de France. Le groupe a été accueilli sur le site François Mitterrand. D’abord par Alain Carou, conservateur au département de l’Audiovisuel, co-commissaire de l’exposition; ensuite par Rina Sherman elle-même. Une surprise bien agréable qui a enrichi notre visite, axée, comme à l’accoutumée sur l’étude des rapports entre patrimoine et images animées.

Visite avec Rina Sherman. Séance APPIA 13/11/2015. Copyright: S.E.LOUIS

Visite avec Rina Sherman. Séance APPIA 13/11/2015. Copyright: S.E.LOUIS

Lire la suite

Séance#5 In Situ Exposition « Les années Ovahimba / Rina Sherman » à la BnF

Dans le cadre du cycle « Imageries de l’autre pour l’histoire », l’APPIA sera reçu le 13 novembre à la BnF. Cette séance In Situ permettra au groupe de découvrir l’exposition temporaire « Les années Ovahimba / Rina Sherman », inaugurée le 29 septembre 2015 dans la Galerie de donateurs du Site François Mitterrand.

Les Années Ovahimba. Copyright: Rina Sherman

Les Années Ovahimba. Copyright: Rina Sherman

 

Lire la suite

Gaumont 120 ans de cinéma

Fiche de synthèse sur

l’exposition temporaire Gaumont 120 ans de Cinéma

A travers cette exposition commémorative, Gaumont, l’une des deux plus grandes et anciennes compagnies françaises de cinéma, propose un survol de ces activités, depuis les débuts du cinématographe jusqu’à aujourd’hui. Le 104, qui se présente comme un « espace de vie artistique et culturel permanent », et la ville de Paris, qui fait en permanence la promotion du cinéma, offrent un espace à la célébration de ces 120 ans de création, production, distribution, exploitation. Le 104 était un lieu tout désigné pour cette exposition, par sa proximité géographique et historique de Gaumont (à l’origine installée dans le 19ème arrondissement de Paris); Gaumont comme le 104 affichent avec cette exposition leur volonté de s’adresser au public populaire. L’exposition associe le patrimoine cinématographique  de Gaumont et l’art contemporain (des œuvres d’Annette Messager évoquant films et stars; une « installation lumineuse et interactive » d’Alain Fleischer), répondant aussi à la vocation du 104 d’accueillir toutes les esthétiques .

Exposition Gaumont 120 ans. Affiche

Exposition Gaumont 120 ans. Affiche

Lire la suite

Cycle APPIA : « Imageries de l’autre pour l’histoire »

Pour sa deuxième saison l’APPIA propose, dans le cadre de l’accueil de l’Atelier à l’IHTP, trois séances sur le thème « Imageries de l’autre pour l’histoire ».
La notion d' »Imageries » évoque non seulement les ensemble d’images, mais aussi les dispositifs d’échange et de production de celles-ci. Quant à « l’autre », c’est évidemment celui qui se distingue de celui qui filme; mais plus largement aussi, de ceux qui regardent ou s’emparent de ces images pour les remonter.

Lire la suite

Cinéma Premiers Crimes

Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire Cinéma Premiers crimes

Dans sa politique d’exposition, la Ville de Paris laisse la part belle au cinéma. Elle rappelle ainsi régulièrement que, depuis ses primes heures, le Septième Art a permis d’immortaliser la capitale française…et du Septième Art. En douze stations, Cinéma Premiers crimes ramène le visiteur au temps du muet, lui fait explorer les méandres d’un genre, lui révélant les secrets du film criminel jusqu’à son apogée et lui découvrant les racines du film de gangster.

Exposition Cinéma Premiers Crimes. Affiche. DR.

Exposition Cinéma Premiers Crimes. Affiche. DR.

Lire la suite

Redécouvrir la Victoire de Samothrace

Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire La Victoire de Samothrace. Redécouvrir un chef d’œuvre

Découverte par Charles Champoiseau sur l’île de Samothrace (mer Égée), la Victoire est exposée au Louvre depuis 1866. Le monument composé d’un rostre de navire sur lequel repose une déesse ailée. La quatrième restauration de l’œuvre a été accompagnée d’un travail de renseignement (dessins, scanners, radiographies) dont les résultats ont d’abord permis d’orienter les choix des restaurateurs, sont aujourd’hui exposés dans la salle des Sept-Cheminées permettant au grand public de mieux  connaître cette statue emblématique du Louvre.

Capture d’écran de la page d’accueil du mini-site de l’exposition

Lire la suite

« Food » au MUCEM. Des films pour nourrir le débat patrimonial.

Cas d’étude:

Food, MUCEM, Marseille, 29 octobre 2014-23 février 2015

« Food », l’intitulé anglais évoque la mondialisation des enjeux et pratiques liés au fait de se nourrir. « Produire, manger, consommer » explicite le sous-titre… Trois verbes qui synthétisent les six dimensions de « l’espace social alimentaire » tel que défini par le sociologue Jean-Pierre Poulain1

Photogramme de L'aile ou la cuisse Copyright Tamasa distribution

Photogramme de L’aile ou la cuisse Copyright Tamasa distribution

Avec l’exposition et les autres programmations  – notamment cinématographique – qui s’y agrègent, l’alimentation s’illustre au MUCEM comme un carrefour de patrimoines immatériels. Savoir-faire, pratiques sociales, rituels, etc. pointent et se dévoilent au fil des oeuvres, entre la galerie et l’écran.

Lire la suite

  1. Il distingue l' »espace du mangeable », le « système alimentaire », l' »espace culinaire », l' »espace des habitudes de consommation », la « temporalité alimentaire » et l’ « espace de différenciation sociale », qui sont autant de modalités d’inscription de l’alimentation dans le quotidien à l’échelle mondiale. Voir le chapitre correspondant dans Jean-Pierre Poulain, Sociologies de l’alimentation, Paris, PUF, 2002, p.221-244 []

Time Capsules / Andy Warhol

Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire Time Capsules / Andy Warhol

Le matériau archivistique est au coeur de l’exposition Time Capsules. Tendant à dévoiler l’intimité d’Andy Warhol, l’exposition déballe les souvenirs systématiquement rassemblés par l’artiste pendant une douzaine d’années au son des Songs for Drella, composées en hommage par Lou Reed et John Cale. La vidéo du concert, entière ou par extraits, revient en différents points du circuit. Dans la présentation de l’exposition qu’il réalise pour la ville de Marseille, le directeur du Musée d’art contemporain signale que l’originalité de l’exposition réside dans l’articulation du circuit autour de ce concert d’hommage à Warhol1.

Visuel de l'exposition Time Capsules à Marseille D.R

Visuel de l’exposition Time Capsules à Marseille D.R

Lire la suite

  1. Film consultable ici. La citation intervient à 1 minute 32 []

Time Capsules / Diffusion des extraits de captation vidéo de Songs for Drella

Focus

L’exposition Time Capsules présentée au Musée d’art contemporain – MAC de Marseille ( Fiche de synthèse- APPIA ici) prend pour fil rouge l’album hommage conçu par Lou Reed et John Cale, deux ans après la mort d’Andy Warhol. Des extraits d’une captation vidéo du concert, commandé par la Brooklyn Music Academy, et donné les 7 et 8 janvier 1989 jalonnent le circuit d’exposition.

Les photographies étant interdites dans l’exposition, le gros plan sur les modalités de mise à disposition des extraits vidéo s’appuie sur des captations d’un reportage télévisuel. Cela permet également de pointer l’une des sources iconographiques possibles pour l’étude des expositions.

Lire la suite

Ma télé exposée! l’exposition Culture TV au Musée des arts et métiers

Compte rendu collectif de l’exposition temporaire du Musée des arts et métiers

Culture TV. La Saga de la télévision française

La visite de cette exposition temporaire était inscrite au programme de la deuxième séance d’APPIA de cette année 2014-2015, à Paris.

Deux membres d’APPIA ont choisi de participer au compte rendu collectif de cette exposition, Stéphanie-Emmanuelle Louis, docteure en histoire et animatrice de l’APPIA (S-E.L.), et Nicolas Schmidt, ingénieur de recherches à l’IHTP (N.S.).

Lire la suite

Exposition Culture TV. La saga de la télévision française

Fiche de synthèse sur l’expositions temporaire

Culture TV. La Saga de la télévision française!

La visite de cette exposition temporaire était inscrite au programme de la deuxième séance d’APPIA de cette année 2014-2015, à Paris.

Lire la suite