A propos Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle travaille en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) depuis 2007, et ponctuellement depuis 2014 avec le Centre Norbert Elias (Université d'Avignon et Pays du Vaucluse) et le Pôle Recherche et Musée (IDEMEC-CNRS, Université d'Aix-Marseille).

Mexique 1900-1950

 Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire Mexique 1900-1950

L’exposition était organisée par la RMN-Grand Palais et le Secretaria de Cultura Instituto Nacional de Bellas Artes, Museo Nacional de Arte, Mexico. Elle proposait un panorama des arts du Mexique au XXe Siècle. Si la peinture était la plus représentée, comme le suggéraient les noms de Diego Rivera ou Frida Kahlo figurant sur l’affiche, l’art cinématographique y avait aussi sa place. D’eisenstein à Iñarritu. Outre trois espaces de projections cinématographiques, d’autres écrans étaient disséminés dans l’exposition, dédiés à la diffusion d’audiovisuels documentaires ou d’œuvres vidéo.

Affiche de l'exposition Mexique 1900-1950

Affiche de l’exposition Mexique 1900-1950

Lire la suite

Cambodge, la mémoire en débat/ Interview d’Adrien Genoudet autour de Quinzaine claire

La diffusion, au Louvre, de Quinzaine claire dans le cadre des 10e JIFA- Journées internationales du film sur l’art le 21 janvier, nous offre l’occasion de donner la parole au réalisateur de ce documentaire, Adrien Genoudet.  Nous le remercions d’avoir pris le temps de répondre par écrit aux quelques questions inspirées par son film.

Affiche du film Quinzaine claire, réalisé par Adrien Genoudet

Affiche du film Quinzaine claire, réalisé par Adrien Genoudet

Lire la suite

Retour sur la séance #5: De quelques dimensions muséales du Mashup…

Au titre de cette 3e saison de l’APPIA, il manque peut-être un point d’interrogation. Car c’est une question, plutôt qu’une affirmation qui se cache derrière « Muséalité du mashup ». Quelles lignes de fuite poser?

Julien Lahmi face à Munchferatu. Copyright: S.E.Louis

Julien Lahmi face à Munchferatu. Copyright: S.E.Louis

Lire la suite

Saison 2016-2017: « Muséalité du Mashup »

La saison 2016-2017 de l’APPIA, orchestrée par Alain Zind et Stéphanie-Emmanuelle Louis avec la collaboration de Vincent Auzas, défrichera quelques pans d’une vaste thématique : les rapports entre Mashup et patrimonialisation du cinéma, sous le titre « Muséalité du Mashup ».

Extracorpus, film d'Augustin Gimel

Extracorpus, film d’Augustin Gimel

Lire la suite

L’Exposition Rina Sherman, ou l’entrée en patrimoine d’une documentation anthropologique

Compte Rendu 

Séance #5

La cinquième séance de l’APPIA s’est déroulée à Paris autour de l’exposition Les Années Ovahimba. Rina Sherman à la Bibliothèque nationale de France. Le groupe a été accueilli sur le site François Mitterrand. D’abord par Alain Carou, conservateur au département de l’Audiovisuel, co-commissaire de l’exposition; ensuite par Rina Sherman elle-même. Une surprise bien agréable qui a enrichi notre visite, axée, comme à l’accoutumée sur l’étude des rapports entre patrimoine et images animées.

Visite avec Rina Sherman. Séance APPIA 13/11/2015. Copyright: S.E.LOUIS

Visite avec Rina Sherman. Séance APPIA 13/11/2015. Copyright: S.E.LOUIS

Lire la suite

Accompagner « Amateurs d’indépendances »

Dans le cadre de la programmation cinéma, les Rendez-vous de l’Histoire organisent des séances scolaires. Le film Amateurs d’indépendances ayant été diffusé dans ce cadre, j’ai réalisé une « Fiche pédagogique » destinée à donner quelques lignes d’appréhension du film aux enseignants souhaitant l’étudier en classe.

Le modèle initial de Fiche pédagogique est celui des Rendez-vous de l’Histoire. D’abord, des éléments techniques et biographiques; ensuite, des points d’analyse.

Lire la suite

Séance#5 In Situ Exposition « Les années Ovahimba / Rina Sherman » à la BnF

Dans le cadre du cycle « Imageries de l’autre pour l’histoire », l’APPIA sera reçu le 13 novembre à la BnF. Cette séance In Situ permettra au groupe de découvrir l’exposition temporaire « Les années Ovahimba / Rina Sherman », inaugurée le 29 septembre 2015 dans la Galerie de donateurs du Site François Mitterrand.

Les Années Ovahimba. Copyright: Rina Sherman

Les Années Ovahimba. Copyright: Rina Sherman

 

Lire la suite

La Médinathèque

Fiche de synthèse sur

l’exposition semi-permanente Médinathèque

Inaugurée le 27 novembre 2014 au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée-MUCEM, la Médinathèque est une galerie de valorisation d’archives télévisuelles. C’est un espace d’exposition semi-permanent, avec un parcours figé physiquement mais dont les contenus varient en fonction des autres manifestations du MUCEM auxquelles ils font écho. La Médinathèque ouvre vers un « voyage dans le patrimoine audiovisuel en Méditerranée »1.

Lire la suite

  1. site du MUCEM: ici []

Cycle APPIA : « Imageries de l’autre pour l’histoire »

Pour sa deuxième saison l’APPIA propose, dans le cadre de l’accueil de l’Atelier à l’IHTP, trois séances sur le thème « Imageries de l’autre pour l’histoire ».
La notion d' »Imageries » évoque non seulement les ensemble d’images, mais aussi les dispositifs d’échange et de production de celles-ci. Quant à « l’autre », c’est évidemment celui qui se distingue de celui qui filme; mais plus largement aussi, de ceux qui regardent ou s’emparent de ces images pour les remonter.

Lire la suite

Séance#4 : « Les Archives cinématographiques, entre art et histoire », 9 octobre 2015

Pour sa deuxième saison à Paris, l’APPIA reprendra ses activités le vendredi 9 octobre à 14h, à l’Institut d’histoire du temps présent.

Pour cette séance « Regards croisés » portera sur le thème :  » Les archives cinématographiques, entre art et histoire. D’une prédisposition historiographique à une configuration artistique ? »

Photogramme de Nüremberg. Les Nazis face à leurs crimes (C. Delage)

Photogramme de Nüremberg. Les Nazis face à leurs crimes (C. Delage)

Lire la suite

Cinéma Premiers Crimes

Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire Cinéma Premiers crimes

Dans sa politique d’exposition, la Ville de Paris laisse la part belle au cinéma. Elle rappelle ainsi régulièrement que, depuis ses primes heures, le Septième Art a permis d’immortaliser la capitale française…et du Septième Art. En douze stations, Cinéma Premiers crimes ramène le visiteur au temps du muet, lui fait explorer les méandres d’un genre, lui révélant les secrets du film criminel jusqu’à son apogée et lui découvrant les racines du film de gangster.

Exposition Cinéma Premiers Crimes. Affiche. DR.

Exposition Cinéma Premiers Crimes. Affiche. DR.

Lire la suite

Séance #3: Table ronde « Pratiques de la fresque audiovisuelle », le 16 juin 2015

Pour sa troisième séance parisienne, l’APPIA vous donne rendez-vous le 16 juin 2015 à partir de 9h30 dans les locaux de l’lnstitut d’histoire du temps présent (IHTP-CNRS). La matinée sera consacrée à une table ronde intitulée « Pratiques de la fresque audiovisuelle ».
Fresque de l'exposition Libération de Paris Copyright: Reciproque

Fresque de l’exposition Libération de Paris Copyright: Reciproque

Lire la suite

« Food » au MUCEM. Des films pour nourrir le débat patrimonial.

Cas d’étude:

Food, MUCEM, Marseille, 29 octobre 2014-23 février 2015

« Food », l’intitulé anglais évoque la mondialisation des enjeux et pratiques liés au fait de se nourrir. « Produire, manger, consommer » explicite le sous-titre… Trois verbes qui synthétisent les six dimensions de « l’espace social alimentaire » tel que défini par le sociologue Jean-Pierre Poulain1

Photogramme de L'aile ou la cuisse Copyright Tamasa distribution

Photogramme de L’aile ou la cuisse Copyright Tamasa distribution

Avec l’exposition et les autres programmations  – notamment cinématographique – qui s’y agrègent, l’alimentation s’illustre au MUCEM comme un carrefour de patrimoines immatériels. Savoir-faire, pratiques sociales, rituels, etc. pointent et se dévoilent au fil des oeuvres, entre la galerie et l’écran.

Lire la suite

  1. Il distingue l' »espace du mangeable », le « système alimentaire », l' »espace culinaire », l' »espace des habitudes de consommation », la « temporalité alimentaire » et l’ « espace de différenciation sociale », qui sont autant de modalités d’inscription de l’alimentation dans le quotidien à l’échelle mondiale. Voir le chapitre correspondant dans Jean-Pierre Poulain, Sociologies de l’alimentation, Paris, PUF, 2002, p.221-244 []

Numérique et bibliothèques, quelques repérages bibliographiques

Pour les bibliothèques, la numérisation des collections et leur mise à disposition en ligne introduit un nouvel axe pour questionner le lien entre valorisation patrimoniale et images animées. En effet, au cours de sa navigation l’internaute devient l’animateur des contenus visuels, quelle que soit leur nature originelle, fixe ou mouvante.

Lire la suite

Time Capsules / Andy Warhol

Fiche de synthèse sur

l’expositions temporaire Time Capsules / Andy Warhol

Le matériau archivistique est au coeur de l’exposition Time Capsules. Tendant à dévoiler l’intimité d’Andy Warhol, l’exposition déballe les souvenirs systématiquement rassemblés par l’artiste pendant une douzaine d’années au son des Songs for Drella, composées en hommage par Lou Reed et John Cale. La vidéo du concert, entière ou par extraits, revient en différents points du circuit. Dans la présentation de l’exposition qu’il réalise pour la ville de Marseille, le directeur du Musée d’art contemporain signale que l’originalité de l’exposition réside dans l’articulation du circuit autour de ce concert d’hommage à Warhol1.

Visuel de l'exposition Time Capsules à Marseille D.R

Visuel de l’exposition Time Capsules à Marseille D.R

Lire la suite

  1. Film consultable ici. La citation intervient à 1 minute 32 []